Actuel

Newsletter 01/2022

Frayères de truites – le rapport numérique de l’inventaire cartographique est disponible !

Fans de truites, votre attente n’aura pas été vaine ! Le rapport annuel d’inventaire cartographique des frayères de truites paraît enfin sous sa nouvelle forme numérique. La carte interactive accessible sur une page Web dédiée vous permet grâce à des filtres de sélectionner les tronçons cartographiés en fonction des cantons et des cours d’eau. A l’avenir, les données cartographiques des années précédentes, partant de la saison 2020/2021, pourront également être consultées. Les rapports plus anciens restent disponibles au format PDF sur le site de FIBER (via le lien indiqué plus bas). Pendant la saison de fraye 2020/2021, vous avez été particulièrement assidus dans votre activité cartographique. Une fois de plus, la quantité de résultats a été quasiment doublée par rapport à l’année précédente dans presque tous les domaines. Au total, 162 cours d’eau ont été inspectés et plus de 3000 frayères recensées. Nous avons à nouveau pu rassembler des observations sur le rapport entre la température de l’eau et l’activité reproductrice des truites dans une sélection de cours d’eau situés dans différentes régions. Le domaine protégé par un mot de passe dans lequel vous pouvez consulter et télécharger vos propres relevés cartographiques et observer où se trouvaient vos frayères sera très prochainement opérationnel. Dans l’ensemble, sa mise au point a été un travail très intéressant mais aussi plus difficile, et donc plus long, que prévu. En effet, des irrégularités au niveau des coordonnées des extrémités des tronçons cartographiés et de la localisation des frayères nous ont donné du fil à retordre. Ce genre de difficultés ne peut être évité totalement, notamment lorsque les tronçons se situent dans des gorges ou dans des zones peu couvertes par le réseau GPS. Nous vous prions donc à nouveau d’utiliser autant que possible la fonction de cartographie de l’appli pour définir les positions. Encore un grand merci pour votre participation exemplaire et bonne navigation !

Inventaire cartographique numérique 2020/2021

Programme « Frayères » de FIBER et rapports antérieurs

Nouveau cours de FIBER : « Tout ce qui rampe et vole : que mangent nos poissons ? »

Le 9 avril 2022, FIBER proposera un nouveau cours sur l'alimentation de nos poissons. Intitulé «Es kreucht und fleucht – was fressen unsere Fische?» (« Tout ce qui rampe et vole : que mangent nos poissons ? »), il se composera d'une introduction théorique sur les bases de l'alimentation des poissons puis abordera les besoins spécifiques en fonction de l'âge, de l'habitat ou du statut au sein d'une même espèce. Les personnes participantes apprendront à connaître la diversité des organismes aquatiques servant de nourriture aux poissons et seront sensibilisées au réseau d'interactions écologiques dans lequel ils évoluent. Le cours abordera également les principaux problèmes environnementaux auxquels les poissons et leurs proies sont aujourd'hui confrontés. L'après-midi sera consacré à une excursion qui mènera à différents habitats aquatiques. Les participants prélèveront des échantillons de macrozoobenthos (il s'agit des invertébrés visibles à l'œil nu qui vivent au fond de l'eau) et détermineront les organismes qui les composent. Que ce soit sur le plan théorique ou pratique, tous les éléments du cours auront un rapport direct avec les poissons.

Attention: Ce course est seulement disponible en allemand!

Programme et modalités d'inscription

Les poissons sont davantage exposés aux perturbateurs endocriniens

L’ingestion de microplastiques et la composition chimique des fluides digestifs favorisent la libération de progestérone dans le système digestif des poissons. C’est ce qu’affirment des chercheuses et chercheurs de l’EPFL, l’Eawag, de l’Université de Pékin et de l’Université d’Etat de l’Oklahoma dans une étude parue dans Environmental Science Processes & Impacts.

«Cette recherche montre que le plastique est une source supplémentaire d’exposition à certains micropolluants telle que la progestérone qui est une hormone stéroïdienne que l’on peut retrouver dans l’environnement», explique Florian Breider, directeur du Laboratoire Central Environnemental de l’EPFL et co-auteur de l’étude. «Les microplastiques présents dans l’eau jouent le rôle d’éponge et de vecteur, car les micropolluants de nature  hydrophobe, vont préférer s’y coller. Ils seront en revanche relargués dans le système digestif des poissons en raison des propriétés physico-chimiques des fluides digestifs. Et nul ne sait aujourd’hui s’ils passent ensuite la paroi intestinale pour se propager dans le reste de leur organisme.»

En savoir plus

Protection et promotion des écrevisses indigènes

Autrefois très courante, les écrevisses indigènes sont aujourd’hui fortement menacées en Suisse. L’importe de la peste de l’écrevisse et la forte concurrence généré par des espèces d’écrevisses invasives d’Amérique du Nord leur rend la vie difficile. Avec le soutien de l’Eawag, des spécialistes mettent tout en œuvre pour préserver ce mystérieux occupant des rivières. La stratégie de la Confédération et des cantons englobe plusieurs mesures qui sont coordonné par le Service Coordination d’Écrevisse Suisse (SCES). Cela concerne pour l’essentiel la lutte contre les écrevisses invasives, les mesures de protection et d’encouragement, l’élevage et repeuplement d’écrevisses indigènes et l’endiguement de la peste de l’écrevisse.

Article FIBER-News

En savoir plus sur le sujet, ainsi que les informations sur les cours PEAK et l'inscription 

Le Service Coordination d’Écrevisse Suisse (SCES)

Arrêter la propagation d’animaux et de plantes invasifs dans les eaux

L’information et les mesures de sensibilisation sont décisives afin de prévenir la propagation continue de la moule Quagga ainsi que celle d’autres espèces exotiques envahissantes. Les cantons de Bâle-Ville et de Zurich ont à présent produit deux courtes vidéos explicatives. Les deux vidéoclips mettent en lumière la problématique des espèces exotiques envahissantes et montrent ce qui peut être entrepris là-contre.

Article FIBER-News

Les vidéos sont maintenant disponibles en langues allemande, française et italienne sur le site web de l’OFEV: Espèces exotiques envahissantes (admin.ch)

Questions de personnel

Kurt Schmid quitte la direction de FIBER à la fin de l'année pour rejoindre l'équipe du service de la chasse et de la pêche du canton de Thurgovie. Kurt passe le relai à Nicola Sperlich, qui avait déjà codirigé FIBER pendant une période de l'année 2021 et qui assurera temporairement la direction du conseil pour la pêche à temps partiel jusqu'à ce qu'une personne soit désignée définitivement pour la période 2022-2025.

Publications

L'inventaire des poissons dans 35 lacs est terminé

Entre 2010 et 2020, les poissons de nombreux lacs situés en bordure des Alpes ont dû faire leur inventaire. Dans le cadre du "Projet Lac", une équipe de scientifiques de l'Institut Fédéral Suisse des Sciences et Technologies de l’Eau (Eawag) et de l'Université de Berne a effectué pour la première fois des relevés complets et standardisés des populations de poissons dans 35 grands lacs de la bordure des Alpes. Les travaux ont été menés en collaboration avec le Musée d'histoire naturelle de Berne, les services cantonaux ainsi que de nombreux autres partenaires et avec le soutien de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). Une énorme quantité de données sur les espèces, leur distribution et leur répartition au sein des lacs a été évaluée. La publication du rapport de synthèse marque la fin du projet.

Article FIBER-News

En savoir plus

Une plus grande diversité de parasites chez les truites de rivière des ruisseaux alimentés par les résurgences d’eau souterraine

Des biologistes du Muséum d’histoire naturelle de Genève et de l’Eawag ont montré que la diversité parasitaire des truites résidentes dépend en premier lieu de l’origine hydrologique du milieu aquatique. Ainsi, les juvéniles de ruisseaux alimentés par des eaux souterraines abritaient une plus grande diversité de parasites que leurs congénères de ruisseaux alimentés par les eaux de pluie. La migration des poissons de la même espèce n‘avait, quant à elle, pas d’influence sur le nombre mais en partie sur la nature des espèces de parasites présentes chez les juvéniles des différents affluents du lac des Quatre-Cantons.

Accès à l’article original (en anglais)

Article FIBER-News

Calendrier

Assemblée des délégués de la FSP

Date: 02.07.22 - 03.07.22 / Localité: pas decidé

En savoir plus

Pêche Chasse Tir 2022

Date:

26.05.22 - 29.05.22

Heure:

9:00 - 18:00

Description:

Tous les deux ans, les pêcheuses et pêcheurs de toute la Suisse se
retrouvent à l'exposition "Pêche Chasse Tir" à Berne.

Locaux:

Bern Expo

Letzte Änderung: 19.01.2022